Un homme est-ce que ça pleure?

Un homme est ce que ça pleure?

Combien de fois avons-nous entendu dire : « Une femme ça pleure, mais un homme ça garde ses émotions en dedans. » C’est faux. Un homme ça pleure aussi. La différence s’il y en a une, c’est que souvent un homme se cache pour pleurer ou il ravale comme on dit.

Cette semaine suite aux élections où le parti Libéral a subi la défaite, j’ai vu à la télévision le premier Ministre du Québec, Philippe Couillard, pleurer. J’ai personnellement été émue.

Pour la première fois de ma vie, j’ai fait partie des 33% de gens qui n’ont pas été votés à ces dernières élections. J’étais incapable d’aller voter pour le moins pire. Je n’aurais pas été fier de moi.

Avec un court recul, si j’avais su que Philippe Couillard, le parfait, était capable de pleurer et d’avoir une sensibilité, j’aurais possiblement été voté. J’aurais eu devant moi un humain comme nous. Mon raisonnement aurait été le suivant : « Le Premier Ministre Couillard s’est trompé avec son régime d’austérité, il nous a fait mal; mais il est humain et il peut se tromper. Je lui aurait possiblement donner une nouvelle chance.»

L’ayant vu pleurer, ayant pris connaissance de sa sensibilité ma relation avec le politicien aurait changé. Ce n’est pas plus compliqué que cela. Soyons humain et les gens nous pardonnerons bien des erreurs.

Avez-vous remarqué que dès qu’un politicien est élu, son vocabulaire change : il ne dit plus Nous il nous dit Vous. Il s’exclut lui-même de la communauté.  C’est comme un (e) avocat(e) qui devient Juge. À la seconde qu’il ou qu’elle reçoit «la goutte du St Esprit » il ou elle devient une toute autre personne.

Maudit que j’aimerais savoir si le Dr Gaétan Barrette pleure aussi. Si je le voyais pleurer comme j’ai vu Philippe Couillard pleurer, je tomberais sûrement sur le c….

Un jour une femme m’a dit : « Savoir que les hommes ça pleure aussi, peut-être que je les aimerais ».

Quand je parle de pleurer, je ne parle pas de pleurer pour qu’on nous prenne en pitié. Je parle de pleurer parce que nous avons mal à nos émotions. Et messieurs, sachez qu’on ne perd pas de points pour avoir pleuré. C’est souvent le contraire qui arrive.

J’ai été le papa de deux filles; elles étaient tristes, elles pleuraient; elles vivaient un moment heureux intense, elles pleuraient.

Je peux peut-être me tromper, mais si les femmes vivent plus vieilles que les hommes, c’est possiblement parce qu’elles pleurent leurs émotions plus facilement que les hommes.

Quand mes filles étaient tristes et qu’elles pleuraient je ressentais leur peine mais un homme, un papa ça ne pleure pas devant ses filles. Entre vous et moi, quand elles quittaient et comme je ressentais aussi leur peine j’allais me cacher dans la chambre et je pleurais à mon tour.

Quand Elvis est mort en 1977, j’étais seul dans mon auto en route entre Richmond et Windsor, personne ne me voyait et j’ai alors versé quelques larmes.

Quand Charles Aznavour est décédé à 94 ans il y a quelques jours, j’ai aussi versé quelques larmes. Cet homme savait chanter les émotions, savait parler à l’être humain en chantant.

Écoutons encore ses chansons; je connais des jeunes qui adorent les chansons d’Aznavour dont certaines seront éternelles.

Aznavour savait exprimer ses émotions en nous charmant ou en nous faisant pleurer quelques fois dépendamment de notre condition de vie à l’époque. Je comprends pourquoi il est mort à 94 ans.

Oui, les hommes pleurent aussi; je vais donc essayer de mourir à 94 ans, maintenant que je sais comment faire pour m’y rendre.

Me Laurent Pelletier, avocat à la retraite

laurent@laupel.com

Comments 5

  1. Pleurer c’est si naturel …une manière bien à soi d’exprimer ses émotions…et ses sentiments…Dommage que les hommes se privent de ce moyen si naturel pour exprimer leurs sentiments….

  2. Ha ha ! Bravo Laurent un beau texte! Je contente que tu aies découvert notre secret de longévité, Tu resteras avec nous plus longtemps! Je vais peut-être commencer à aimer les hommes!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *