À propos de l’auteur

Je suis depuis toujours un libre penseur.

‘’ Le libre penseur ne correspond à aucune définition officielle, c’est un terme employé par opposition aux conditionnés à croire. Tout le système de la société a toujours été basé sur la direction d’une masse par quelques-uns qui avaient intérêt à conserver cette masse assujettie à leur volonté. À cet effet ils ont usé de la superstition, puis de la religion, enfin de la politique et des grandes théories sociales ou économiques. ‘’

Pour moi un libre penseur est quelqu’un qui sait se faire une opinion sur un sujet quelconque sans aucune influence qu’elle soit religieuse, culturelle ou politique.

C’est quelqu’un qui ne subit aucune castration. C’est un indépendant et surtout c’est un observateur de la vie.

C’est quelqu’un qui ne suit pas les cliques ; il répond aux questions suivant sa pensée.

Après avoir écrit une soixantaine de chroniques dans le Journal le Reflet du Lac je vous reviens deux ans plus tard avec mes réflexions sur la Vie en général où l’HOMME – la FEMME y sont quasiment toujours le centre d’intérêt.

Parler de l’humain sans connaître son passé, c’est perdre son temps et celui des autres. J’aime parler du passé pour pouvoir comprendre le présent et prévoir l’avenir avec le plus de certitude possible, le tout sans prétention.

Oui j’aime la nostalgie du passé mais non la mélancolie du passé. Connaître le passé nous permet très souvent d’expliquer le présent et quelques fois de pouvoir influencer l’avenir.

J’ai eu le privilège d’écrire une biographie d’un homme extraordinaire pour qui j’ai un énorme respect et une grande amitié, laquelle biographie ne sera pas éditée ni publiée pour des raisons hors de mon contrôle.

(N.B : Je suis disponible pour écrire votre biographie si le cœur vous en dit)

Également je vous informe que je reprendrai quelques fois certaines de mes chroniques passées dont le contenu se fond toujours dans le présent, y ajoutant quelques fois certaines autres réflexions.

Aux jeunes, je leur dirai d’écouter l’expérience des plus âgés et aux plus âgés de ne pas arrêter de penser, d’évoluer et surtout d’agir.

Les jeunes n’oubliez jamais que la différence entre vous et les personnes âgées, c’est que nous les personnes âgées ça fait plus longtemps que vous que nous sommes jeunes.

Me Laurent Pelletier